Un solitaire parmi les oiseaux

Atmosphère solitaire

Dans cette atmosphère solitaire

À peine éclairée d’une frêle nitescence

S’éloigne d’un pas étouffé

Celui qui pendant longtemps n’était qu’absence

 

Triste soliloque pour un homme oublié

Ramassant les brisures de son cœur de faïence

Que jamais on n’aurait pu réparer

Et qui n’interpelle de toute façon que l’indifférence

 

Obligé de dormir contre un mur décrépit

Errant le jour, dans l’espoir d’en feutrer ses nuits

Pour un modeste dollar, la détresse change de nom

Il devient un mendiant, un vulgaire vagabond

 

Délaissé par ses pairs, ses enfants que jadis il a eus

D’un mauvais alcool, s’il s’enivre d’être ainsi devenu

N’ayant que le mensonge et les larmes en pardon

Il tente de réchauffer son cœur lui aussi vêtu de haillons

Les organismes d’aide à l’itinérance du Québec ont besoin de votre aide. Aidez-les à combattre ce fléau en contribuant, que ce soit par un don en argent ou de temps. Voici quelques organismes que vous pouvez aider :

– Dans la rue
– Accueil Bonneau

– Maison l’exode

– Lauberivière

– Maison du Père

Faites rayonner les Raconteurs d'ici : partagez! 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×