Histoires

Quand les histoires nous changent

La lecture peut changer une vie. Peut-être que l'une de vos histoires changera celle d'un lecteur. Qui sait?

Les bonnes histoires ne contiennent pas seulement des intrigues bien cousues ou des rebondissements imprévisibles. Elles sont également habitées par des personnages qui vivent des changements.

Prenez les récits fantastiques, par exemple. Dans La Princesse Bouton d’or (Princess Bride), Westley, un pauvre palefrenier amoureux de Bouton d’or, est prétendument assassiné par le pirate Roberts lors d’une traversée. Au cours du roman, nous apprenons qu’il n’est pas mort, mais qu’il est devenu le terrible pirate Roberts. Il s’agit d’un changement majeur. L’inoffensif garçon d’écurie s’est métamorphosé en un rusé et charismatique guerrier.

Les humains racontent des histoires depuis le début des temps. Certaines d’entre elles ont façonné des civilisations. D’autres ont modifié le cours de l’Histoire. On oublie souvent l’impact qu’a la lecture dans nos vies. Parfois léger, elle nous inspire un sourire lors d’une journée difficile. D’autres fois, c’est plus douloureux, elle frappe comme un coup de poing au ventre qui fait plier les genoux.

C’est le cas de Stéphane, jeune quadragénaire, dont l’existence a été bouleversée par les histoires. J’irais même jusqu’à dire qu’elles ont complètement changé sa vie.

Voyez-vous, à l’adolescence, Stéphane était, selon ses propres dires, « un ado sans ambitions qui n’aimait que le métal ». Il n’avait jamais lu un « maudit livre plate » de sa vie. Imaginez sa surprise lorsque son professeur de français lui a tendu un roman en disant : « Je suis certaine que tu vas aimer ça ».

Stéphane l’a remerciée en maugréant, puis a rangé le livre au fond de son sac à dos avant de partir pour la maison. Tout au long du retour, la prédiction de son professeur l’a tourmentée. Pourquoi ce livre en particulier? Qu’avait-il de si spécial? Rongé par la curiosité, Stéphane a entamé la lecture dès son arrivée. L’intrigue l’a aussitôt happé et il n’a déposé le livre qu’une fois celui-ci terminé.

Le livre en question était un roman policier de Mary Higgins Clark intitulé La Nuit du renard. Stéphane a dévoré avec intérêt les aventures de Sharon Martin et de Steve Peterson, qui tentent de contrer les plans du machiavélique Renard. C’est ainsi que Stéphane a découvert le plaisir du suspense et des enquêtes policières.

Quelques décennies plus tard, Stéphane est maintenant enquêteur à la GRC. C’est avec émotion qu’il raconte d’où lui est venue cette passion pour son métier.

Il ne se gêne pas pour avouer que les histoires ont donné un sens à sa vie.

Et vous?

Est-ce qu’une histoire a changé votre vie?

Peut-être que l’une de vos histoires changera la vie de quelqu’un d’autre. Qui sait?

Partagez

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest

Une réponse

  1. Jules Verne, Alexandre Dumas, avant Victor Hugo…, la liste s’allonge au fil des ans. Puis, un jour, on rencontre Robert-Louis Stevenson. On dévore ses livres, on se projette encore sur une île, au trésor cette fois, après la mystérieuse. Et tout–à-coup, au détour d’une biographie de Robert-Louis (pardonnez cette familiarité qui s’impose en fréquentant un ami), tout-a-coup, disais-je, il y a cette petite phrase, un conseil en somme, :
    《…d’abord raconter une histoire !》. J’y pense depuis, chaque fois que j’écris, un roman ou une monographie bien sûr, un essai, le texte d’une conférence,… Merci Monsieur Stevenson.

Qu'en pensez-vous? Donnez vos commentaires ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Autres publications

Poursuivez votre lecture

Portrait de l'auteure Marilou Addison

Marilou Addison : jongler entre humour et horreur

Notre chroniqueuse Kim Messier s’est entretenue avec l’auteure Marilou Addison suite à la parution de son plus récent roman d’horreur, Post Mortem.
Une discussion sur le fragile équilibre entre l’humour et l’horreur.

Un soleil de poème aide à la guérison

Guérison

Ghislain Shema Ndayisaba nous présente son premier poème, intitulé Guérison.

Ce lien qui nous unit, une nouvelle noire de Kim Messier

Ce lien qui nous unit

Beau cadeau que nous fait la très talentueuse Kim Messier : Ce lien qui nous unit, une nouvelle noire, angoissante à souhait et parfaite pour le mois de la frayeur!

Un solitaire parmi les oiseaux

Atmosphère solitaire

Regard poétique sur l’itinérance offert avec brio par Nathalie Rondeau.

Les organismes d’aide à l’itinérance du Québec ont besoin de votre aide. Consultez la liste de liens qui suit le texte pour savoir comment vous pouvez contribuer à la lutte contre ce fléau.

L'homme à la boîte est sans-abri

L’homme à la boîte

Le deuxième texte de notre série sur l’itinérance nous est offert par Hélène Massé.

Les organismes d’aide à l’itinérance du Québec ont besoin de votre aide. Consultez la liste de liens qui suit le texte pour savoir comment vous pouvez contribuer à la lutte contre ce fléau.